[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Actuellement il fait très chaud à Lyon et dans toute la France. L’été tant attendu peut devenir suffocant surtout si la température ne baisse pas durant la nuit. Les nuits sont courtes et les journées chaudes et on pourrait se poser la question si il faut continuer à faire du sport dans ces conditions?

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »13596″ img_size= »899 × 400″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »50px »][vc_column_text]

No excuse ?

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

C’est vrai qu’il fait chaud, et que si malheureusement sur votre lieu de travail, il n’y a pas de climatisation ou de ventilation, la chaleur peut devenir usante. On peut se démotiver rapidement pour aller transpirer dans sa salle de sport. C’est pour ça qu’actuellement, à chaque cours de forme au studio, je félicite les gens pour s’être motiver à venir. Si on s’écoute trop, un jour il fait trop chaud, un autre jour il pleut, il fait trop froid pour sortir, on a pas bien dormi la veille ou il y a toujours un email que l’on croit super important à répondre. Dans ce sens l’expression NO EXCUSES est vraiment valable. Il est bien connu qu’il n’y a pas de moment parfait ou de situation idéale. Donc pour obtenir des résultats, il faut être régulier sans tenir compte de la météo, de la fatigue, etc.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »13602″ img_size= »900×400″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »50px »][vc_column_text]

Savoir adapter !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Nous avons vu qu’il ne faut pas se trouver une excuse avec la chaleur pour ne pas s’entrainer mais si on ne s’entraine pas n’importe comment. Je vois régulièrement des joggeurs s’entrainer en plein cagnard aux heures les plus chaudes même pendant la canicule. Pour moi il n’y a rien de plus stupide. Ce n’est pas bon pour le corps de plus ce sont les heures les plus fortement polluées. Par forte chaleur il faut savoir adapter son effort:

  • Etre actif ne signifie y aller à fond à chaque fois. Au studio, je profite des jours très chaud pour faire des séances plus adaptées. J’inclus plus de travail de posture, d’automassage, d’étirements. J’axe sur le renforcement musculaire et je diminue le côté cardio-vasculaire. Si on est actif et régulier toute l’année cela ne gêne pas du tout de travailler un peu plus light sur cette période.
  • Il faut adapter ses horaires. Nous avançons l’heure des Bootcamp au Parc et nous reculons l’heure des Running Cross Training pour s’éloigner des heures chaudes de la journée.
  • Il faut s’hydrater 2 fois plus pour compenser les pertes hydriques.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »13601″ img_size= »900×400″ alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space height= »50px »][vc_column_text]

Conclusion, on s’entraine mais on adapte

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

En conclusion, continuez à être actif car ça doit être une habitude que vous avez dans votre vie pour vous sentir mieux et combattre les effets de la sédentarité. Ce ne doit pas être une motivation extrinsèque après les fêtes de fin d’année et l’approche de l’été.

Lorsqu’il fait chaud, continuez à vous entrainer mais en adaptant votre hydratation, vos horaires d’entrainement et l’intensité d’entrainement. Diminuez le cardio et augmentez des activités plus douces ou qualitatives. ex: privilégiez une session de yoga à un jogging. 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_column][/vc_column][vc_empty_space height= »50px »][vc_row][vc_column][vc_cta h2= »Partagez cet article ! » txt_align= »justify »]Cela pourra motiver quelqu’un à s’entrainer ou au contraire cela permettra peut être à quelqu’un de faire les bons choix pendant la canicule.[/vc_cta][/vc_column][/vc_row]